C’est un criquet, c’est un grillon… Non! C’est une camelline!

Dans la chronique de la semaine dernière, vous deviez tenter de deviner à qui appartenait les longues jambes figurant sur la photographie. Avez-vous réussi?

Camelline femelle
Camelline femelle

Peut-être avez-vous pensé qu’il s’agissait d’un criquet, d’un grillon ou d’une sauterelle? Vous n’étiez pas bien loin de la bonne réponse! Il s’agit d’une camelline, qui fait partie de l’ordre des orthoptères, tout comme les trois individus précités!

Les camellines font plus spécifiquement partie de la famille des Rhaphidophoridae (essayez de le dire à voix haute plusieurs fois de suite sans vous tromper!). Elles se distinguent de leurs cousins orthoptères par leur dos fortement recourbé. Elles portent d’ailleurs les noms anglais de camel cricket ou camelback cricket (criquet à dos de chameau), bien qu’il ne s’agisse pas à proprement dit d’un criquet. Elles sont aussi caractérisées par de longues antennes, l’absence d’ailes et une coloration brune, plutôt « moustachée ».

Ces insectes affectionnent les milieux sombres et humides tels les cavernes, les troncs d’arbres creux, les puits, etc. Chez moi, j’en retrouve en grande quantité dans mon bac à compost. Cela n’est pas surprenant, quand l’on sait qu’elles ont un goût prononcé pour les champignons et les matières végétales en décomposition. Selon leur appétit, elles peuvent même se satisfaire de quelques invertébrés morts ou vifs.

Microscope_2013-09_2 (camelline)
Les camellines possèdent de longues et solides pattes de derrière

Pour ce qui est de leurs longues pattes très développées, elles servent bien sûr à sauter! Les camellines seraient d’ailleurs capables de sauter jusqu’à quelques pieds de hauteur. Bien que plusieurs espèces d’orthoptères utilisent également leurs pattes pour produire des stridulations, les camellines ne sont pas reconnues comme étant des insectes chanteurs.

Il est facile de distinguer les mâles des femelles chez les adultes. Les femelles matures sont effectivement munies d’un long ovipositeur, qui ressemble en quelque sorte à une longue épine proéminente située tout au bout de leur abdomen (voir cette photo).

Les camellines constituent-elles une espèce nuisible? Il semble qu’elles puissent se retrouver à l’occasion dans nos demeures, en particulier si ces dernières abritent de petits recoins sombres et humides pouvant leur servir de nid douillet. Toutefois, contrairement à certaines « pestes », il semble relativement facile de se débarrasser de ce type d’insecte. Il suffirait d’identifier les coins sombres et humides et de les éliminer. Une maison sèche ne revêt aucun intérêt pour les camellines!

Cela dit, les camellines ne mordent ni ne piquent les humains (j’ai encore tous mes doigts, à ma connaissance!). Si vous êtes assez rapides – elles bondissent et se faufilent assez rapidement – vous pouvez les attraper et les manipuler sans inquiétude. Vous pourrez ainsi observer leurs caractéristiques et leurs longues jambes… presque comme si vous les observiez à travers l’œil d’un microscope!

Camelline mâle 2
Camelline mâle, vue de dos

 

Pour en savoir plus

2 réflexions sur “C’est un criquet, c’est un grillon… Non! C’est une camelline!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s