Incursion au Festival des insectes de Québec 2019

Festival2019_2
Uropyge qui se laissait observer à souhait

Pour non moins d’une cinquième année consécutive, je me suis pointé le bout du nez au Festival des insectes de Québec qui avait lieu, comme par le passé, sur le site de l’Aquarium du Québec.

La formule de l’an dernier semblait avoir été reprise de façon assez intégrale : il y avait un premier pavillon destiné aux manipulations, un second pour apprécier et acheter des insectes naturalisés (et où avait lieu une chasse au trésor pour les plus petits), puis un troisième où l’on pouvait se procurer le matériel nécessaire pour se fabriquer soi-même cadres et bijoux entomologiques!

Festival2019_3
Phénomène de luminescence – et manipulation de scorpions en sus!
Festival2019_4
Chambre noire où l’on pouvait apprécier le fascinant phénomène de luminescence chez les scorpions

Pour les collectionneurs et ceux qui sont agiles dans l’étalage, les deux derniers sites étaient sans aucun doute d’intérêt. Au second site étaient aussi offerts différents aliments à base d’insectes pour dégustation. Comme vous me connaissez, je me suis risquée à croquer dans un biscuit à la farine de grillon et à l’avoine. Très bon!

N’étant pas très habile dans le montage d’insectes (je manque de patience!), j’ai passé plus de temps au premier pavillon, là où l’on pouvait manipuler plusieurs invertébrés. J’ai eu la chance de prendre deux espèces de mygales, un très gros diplopode (dit mille-pattes, bien qu’on m’ait indiqué que ce dernier en possédait 496!), ainsi que deux scorpions. Les personnes présentes aux kiosques prenaient le temps d’expliquer divers faits intéressants sur les spécimens manipulés… notamment qu’une des mygales était âgée de 27 ans! Une aînée, quoi!

Festival2019_1
On pouvait observer et même manipuler des mygales

Il semble que les courtes présentations orales effectuées lors des trois premières moutures du Festival aient été complètement retirées (c’était aussi le cas l’an dernier). C’est dommage, puisqu’elles me retenaient plus longuement sur le site. Sans doute qu’un tel événement demande bien des préparatifs et qu’il aura été décidé de réduire la complexité des éléments offerts. J’ai néanmoins bien profité de ma visite qui m’a tout à fait requinquée!

Si vous voulez jeter un coup d’œil à deux courtes vidéos réalisées dans la chambre noire et concernant les scorpions, rendez-vous au bas de la présente chronique. À l’année prochaine!

Festival2019_6
De très nombreuses collections à admirer
Festival2019_5
Certaines collections étaient bâties telles des œuvres d’art!

Vidéo 1. Scorpion que j’ai pu manipuler. Il avait cependant la bougeotte!

Vidéo 2. Cette vidéo illustre bien le phénomène de luminescence chez les scorpions.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s