Je stipule que c’est une tipule!

Tipules larves
Larves de tipules aquatiques

Le jeu de mots était trop tentant! Aviez-vous deviné que l’insecte-mystère de la chronique du 19 janvier était une larve de tipule? Je vous aurais dit que c’était plus particulièrement un Tipulidae, mais il y a eu quelques changements de noms depuis mes études et la famille Tipulidae a été scindée pour notamment former les Limoniidae – famille à laquelle appartient maintenant la larve photographiée. Plus précisément, il s’agit d’un individu du genre Hexatoma. Le sous-ordre demeure Tipulomorpha et on peut donc encore se permettre de les appeler tipules!

Devinette 6b_2015-10-24
Larve de tipule terrestre

Je vous avais déjà parlé des tipules adultes dans cette chronique de 2013 et vous ai relaté l’observation d’une tipule qui a émergé en plein hiver dans ma maison (ici).

Aujourd’hui, je veux plutôt vous entretenir des larves. Depuis les deux chroniques susmentionnées, j’ai eu l’occasion d’observer plusieurs larves en milieu terrestre et de documenter leur comportement sur photos et vidéos. Ma connaissance initiale de ce groupe était basée uniquement sur des individus aquatiques. Il faut dire que les larves de tipules sont fréquemment rencontrées dans nos cours d’eau québécois. Certaines, très grosses, font environ la taille de mon index!

La vaste majorité des tipules est associée à des milieux où le taux d’humidité est très élevé : abords de cours d’eau, plaines d’inondation, litière humide. Cependant, Merritt et Cummins (1996) précisent que quelques espèces sont retrouvées dans les champs… et même en milieu désertique!

Tipule_mai2014
Autre larve retrouvée dans mes plates-bandes

Qu’elles soient aquatiques ou terrestres, les larves de tipules possèdent d’étranges caractéristiques. Leur arrière-train ressemble souvent (plupart des espèces) à une drôle d’étoile : deux stigmates bien visibles se retrouvent sur une surface plutôt plane bordée de lobes de chair plus ou moins longs et en nombre variable. Leur tête, en retrait, peut être visible quand la larve s’agite. J’avais d’ailleurs pris une vidéo d’une larve retrouvée dans mes plates-bandes où l’on voyait la capsule céphalique en question (en fin de chronique).

Fait intrigant, chaque fois que j’ai manipulé une larve de tipule terrestre (quelque 4 ou 5 fois), cette dernière choisit de vider le contenu de son intestin dans ma main. S’agit-il d’un mécanisme de défense? Je serais curieuse d’en connaître la réponse, puisque je ne l’ai pas trouvée lors de mes recherches!

Presque toutes les fois où j’ai mis la main sur une larve terrestre, c’était en jouant dans mes plates-bandes. Ceci n’est pas surprenant, beaucoup de larves étant des déchiqueteurs-détritivores. Elles se délectent de la litière laissée au sol et constituent ainsi un important maillon de la dynamique des écosystèmes terrestres.

Tipulidae_derrière
L’arrière-train peut ressembler à ceci!

Il en est de même pour les espèces aquatiques. Bon nombre se nourrissent des amas de feuilles et de détritus s’accumulant dans certains tronçons de cours d’eau ou de lacs. Certains individus optent néanmoins pour une diète plus protéinée et croquent d’autres invertébrés aquatiques. C’est le cas du genre Hexatoma, notre vedette de la devinette du 19 janvier. Ce genre a la capacité de gonfler les muscles du bout de son abdomen, ce que l’on voyait sur ma devinette. Ce renflement permet à la larve de coincer son corps entre des roches et ainsi être en mesure de manœuvrer pour mieux saisir et maîtriser ses proies. Pratique, quand on ne possède pas de pattes, n’est-ce pas?

Selon Voshell (2002) ainsi que Merritt et Cummins (1996), la famille Tipulidae (avant d’être subdivisée) constituait le groupe de diptères possédant le plus grand nombre d’espèces. Il s’agit en outre d’un grand groupe fort diversifié et retrouvé dans une vaste palette d’habitats. Si vous souhaitez découvrir les larves, il suffit de jouer dans la litière (aquatique ou terrestre) et de garder l’œil ouvert! Si vous êtes chanceux comme moi, vous risquez même de faire entrer un individu par inadvertance dans votre demeure (cette chronique).

Tipule_caca
Bon, je me fais encore déféquer dessus!

Si c’est le cas, ne craignez point! Non seulement les larves sont-elles de bons invertébrés recycleurs de la matière organique, les adultes sont inoffensifs et jolis à observer et photographier. Une poignée d’espèces peuvent s’avérer des pestes en milieu agricole, mais, règle générale, nos tipules sont plus des organismes bénéfiques que nuisibles.

Je termine la chronique en vous invitant à visionner une vidéo où l’on voit deux larves de tipules aquatiques. Une, très sombre à gauche de l’écran, semble totalement amorphe et pourrait être confondue avec un débris (je pense à une brindille). Je ne sais pas si elle a été blessée lors de la collecte, car elle semblait intacte. La seconde larve, beaucoup plus active, s’agite et rampe dans le petit plat dans lequel je la détenais. On peut voir certaines caractéristiques internes à travers son corps partiellement translucide.

Je me rappelle encore les hélas que ces deux larves ont suscitées quand elles furent recueillies. J’avais été invitée par le responsable du camp de l’Ere de l’Estuaire – un superbe site pour les amoureux de la nature, en passant! – à animer une sortie avec quelques jeunes du secondaire. Les adolescentes qui étaient avec moi avaient été surprises de réaliser qu’il y avait de la vie sous les roches des ruisseaux et rivières… Et les larves de tipules, par leur apparence singulière et leur bonne taille, avaient suscité un mélange de dégoût et de curiosité! Ce fut une belle découverte à partager!

Vidéo 1. Larves de tipules (et autres insectes) ramassées sur un petit cours d’eau sillonnant le site de l’Ere de l’Estuaire.

Vidéo 2. Tête d’une larve vue sous la loupe de mon microscope. La tête est rétractable; on voit les mandibules se faire agiter, de même qu’une partie de la capsule céphalique vers la fin de la vidéo.

Vidéo 3. Larve de tipule en mouvement.

Pour en savoir plus

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s